EURL KOUACHI est l'applicateur agrée Inject Styrène pour le Sud du Doubs et le Sud des Haute Saône.

INJECT-STYRÈNE est un procédé breveté récent et innovant qui consiste à réaliser une isolation sans ponts thermiques.

Des billes de polystyrène expansées spéciales sont injectées dans des lames d’air (MURS CREUX, RAMPANTS, PLAFONDS, PLANCHERS…) existantes ou créées à cet effet et agglomérées grâce à un liant. Ceci dans le but de créer un moulage parfait en enrobant tout ce qui se trouve dans le doublage.

Inject-styrène s’applique aussi bien dans le neuf que la rénovation, pour des maisons individuelles, des bâtiments collectifs ainsi que les locaux industriels.

Visitez le site officiel du procédé Inject-Styrène :

 

http://www.inject-styrene.com/

 Médaille d’Argent concours LÉPINE 2011*

Le procédé INJECT-STYRÈNE a obtenu  la MEDAILLE D’ARGENT AU CONCOURS LÉPINE 2011 DE

PARIS dans la catégorie BIOTECHNOLOGIE (*concours récompensant les meilleures inventions

brevetées de l’année).


 Inject-Styrène est un procédé breveté nouveau N°2 945 563 - 2009

                         Validé et agrée par SOCOTEC                  


Le procédé Inject-Styrène est la seule solution sérieuse

pour isoler les pavillons ou immeubles construits jusqu'au milieu des années 1970,

comportant des lames d'air difficilement accessibles derrière des doublages en brique ou plaques de plâtre.

Voir la vidéo de démonstration du procédé isolant Inject-Styrène: 

 
 
 
  • Les billes de polystyrène expansées ont un diamètre de 1,5 à 3 millimètres, pour une densité de     18 Kg au m3.
  • Une fois injectées et durcies, les billes forment un agglomérat homogène.
  • Masse volumique : 19 Kg/m3 après séchage.
  • Le durcissement se fera selon l’épaisseur entre 4 et 21 jours, selon la nature des parois, la température ambiante, et l’épaisseur injectée.
 
 
  • Type de matériau : Billes de polystyrène expansées injectées avec liant.
  • Résistance à l’eau : Non hydrophile
  • Résistance au feu : Utilisation de polystyrène expansées M1
  • Conductibilité thermique : Lambda 0,033 W/m°C sous certification acermi

DOMAINE D’EMPLOI :

  • L’épaisseur courante de lames d’air est de 5 à 15 cm afin d’obtenir le meilleur pouvoir isolant.
  • Le procédé doit être utilisé en remplissage courant des lames d’air de 3 cm minimum et l’épaisseur de la lame d’air maximum est de 40 cm.
  • Le procédé ne doit pas être utilisé dans les lames d’air inférieures à 3 cm ni dans les lames d’air excédant 100°C.
  • Tout ce qui va être noyé dans l’agglomérat pour des raisons pratiques, ne doit pas dépasser 90°C. Il en va de même pour les parois en contact avec l’agglomérat.

 

LES AVANTAGES :
  • La rapidité d’exécution (8 heures pour un pavillon de 100 m2 au sol).
  • La perfection du remplissage des lames d’air qui évite les ponts thermiques.
  • La barrière à la pénétration de l’eau que constitue la structure de l’agglomérat (l’eau sera drainée verticalement interdisant toute pénétration  horizontale).
  • La propreté de l’exécution (logement habité)
  • Aucun risque de déformation ou d’éclatement de paroi (180 gr de pression d’injection).
  • Pas de tassement ni de retrait, grande durabilité dans le temps.
  • Faible masse volumique (poids) ne nécessitant pas de renfort pour l’application dans les rampants.